Belgique : un accord de gouvernement dit « Vivaldi » a été trouvé

Un accord de gouvernement a été trouvé

Publié par Ghislain Zobiyo le

Bruxelles, 30 septembre (BIPMedia) — Les sept partis politiques impliqués dans la formation du nouveau gouvernement fédéral dit « Vivaldi », sont parvenus à un accord de gouvernement ce 30 septembre, mettant ainsi fin à la longue absence de gouvernement fédéral de plein exercice en Belgique.

Les deux formateurs Alexander De Croo (Open VLD) et Paul Magnette (PS) ont ensuite été reçu en audience par le roi à 10h au Palais de Bruxelles. Ils ont fait leur rapport sur l’accord de gouvernement intervenu entre les partenaires de la future coalition, a annoncé mercredi un communiqué du Palais royal.

La mission des deux formateurs est prolongée jusqu’à la nomination du gouvernement. La prestation de serment du Premier Ministre et des membres du gouvernement aura lieu demain jeudi 1er octobre 2020 à 10h00, selon le même communiqué.

Après leur rencontre avec le roi, les deux formateurs ont fait une déclaration à la presse.

Présenté comme future premier ministre selon l’accord de gouvernement, Alexander De Croo a remercié Paul Magnette pour son travail infatigable, qui a été la clef de la réussite dans la mise en place de cet accord.

Alexander De Croo s’est réjouit « d’un pays solidaire, d’un pays prospère où tout le monde est prêt pour un meilleur résultat ». « On va avoir besoin de tout le monde pour de nouveau faire fonctionner notre société », a-t-il conclu.

Paul Magnette a adressé tous ses voeux de succès à Alexander De Croo et a indiqué son soulagement après 16 mois de crise politique.

La Belgique n’a plus de gouvernement de plein exercice depuis décembre 2018, et les négociations pour former une nouvelle coalition piétinent depuis les élections législatives du 26 mai 2019.

Avec la gravité croissante de l’épidémie du COVID19, les dix principaux partis belges se sont mis d’accord le 15 mars 2020 pour former un gouvernement doté de pouvoirs spéciaux. Ce qui a permis via des arrêtés royaux, de décider en urgence des mesures qui s’imposent sans passer par le Parlement.

En raison des aspects économiques, sociaux et administratifs des trois régions de Belgique (flamande, wallonne et Bruxelles-Capitale), et des trois régions linguistiques (néerlandaise, française et allemande), la formation d’un gouvernement fédéral est généralement un long processus de négociations. De 2010 à 2011, la Belgique a enregistré un record de 541 jours sans gouvernement.