Emeutes insurrectionnelles aux Etats-Unis

La classe politique belge marque un soutien total au président élu Joe Biden

Publié par Ghislain Zobiyo le

BRUXELLES, 7 janvier (BIPMedia)

La classe politique belge a marqué son soutien total au président américain Joe Biden, suite aux émeutes insurrectionnelles provoquées par les militants du président sortant Donald Trump, qui ont eu lieu au Congrès américaine (Capitole) mercredi soir, heure belge.

« Choqué et incrédulité face aux événements en cours au Capitole, symbole de la démocratie américaine, nous sommes convaincus que les institutions américaines surmonteront ce moment difficile. Soutien total au président élu Joe Biden », a tweeté jeudi, le premier ministre belge Alexander De Croo.

« Ces images sont choquantes parce qu’elles portent atteinte à nos idéaux démocratiques. Elles montrent l’ampleur de la tâche du président élu Biden, qui sera d’unifier la société américaine autour d’un projet commun. Nous lui faisons confiance pour y parvenir », a réagi la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès, dans une interview accordée à Bel RTL, un média local.

Le président du Parti Socialiste, Paul Magnette a qualifié l’insurrection au Capitole de scènes graves. « Elles montrent combien la démocratie a été fragilisée par Trump. Voilà où mènent le populisme et la banalisation de l’extrême droite. C’est une attaque contre la démocratie. Tout notre soutien aux défenseurs de la démocratie aux USA », a tweeté M. Magnette.

Georges Louis Bouchez, président du Mouvement Réformateur a appelé à la mobilisation des démocrates. « Ce qui se déroule aux USA en ce moment est un précédent d’une extrême gravité, qui malheureusement est un symptôme violent des maladies populistes de notre démocratie. Le danger ne se résume pas à « realDonald Trump et est bien plus profond. Démocrates, levons-nous ! », dit-il.

En flandre, au Nord du pays, le président du CD&V Joachim Coens a interpellée président sortant Donald Trump à la sagesse. « Surveille tes pensées, car elles deviennent tes mots. Surveille tes mots car ils deviennent tes actions. Surveille tes actions car elles deviennent tes habitudes. Surveille tes habitudes car elles deviennent ton caractère. Surveille ton caractère car il devient ton destin », a réagi M. Coens.

Egbert Lachaert, président de l’Open VLD a appelé les hommes politiques à la vigilance, car dit-il, « les périodes le plus sombres ne sont jamais loin, lorsqu’on laisse libre court aux propos incendiaires de certains politiciens sans le contredire. Les partisans y voient là, le feu vert qui légitime la violence tant verbale que physique, une voie dangereuse ».