Adama Barrow, Président de la République de Gambie en visite au Secrétariat ACP

La Nouvelle Gambie est de retour

Publié par Ghislain Zobiyo le

Etablir un Etat de droit et de libertés, instaurer une démocratie dont aspire le peuple gambien, lutter contre le terrorisme dans une collaboration étroite avec la région africaine, les sous-régions et la communauté internationale, l’appel lancé aux partenaires pour un appui à la coopération au développement dans les domaines de l’agriculture, l’écotourisme, l’énergie, la santé, mais aussi l’éducation, la formation, la gouvernance, la sécurité, l’assainissement d’eau, …, tels étaient les grandes lignes de l’action et de la volonté politiques à mettre en oeuvre, exprimées par le nouveau président de la République de Gambie, Son Excellence Adama Barrow, à l’occasion de sa visite au Secrétariat ACP à Bruxelles.

Après avoir été élu démocratiquement par le peuple, lors de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016, Adama Barrow, Président de la République de Gambie effectuait sa première visite en Europe du 14 au 16 mars 2017. Il a entamé sa visite en France (les 14 & 15 mars), où il a rencontré les autorités françaises dont François Hollande, Président de la République à titre d’exemple, et le patronat français, pour faire état de la situation socio-politique et économique de son pays, mais surtout pour un plaidoyer sur la relance de l’économie de son pays. Sa rencontre du 16 mars avec les hauts dirigeants des institutions européennes (Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, Federica Mogherini, Vice-président de la Commission européenne et Donald Tusk, Président du Conseil de l’Europe), a permis de relancer officiellement le partenariat entre La Gambie et l’Union Européenne. L’UE qui avait suspendu l’octroi de son aide budgétaire de 22 millions d’euros en 2010, en raison de la situation calamiteuse des droits de l’homme et de la gouvernance en Gambie, va sûrement remettre sur la table une aide beaucoup plus importante. Annoncée en début janvier l’aide budgétaire de l’UE de 75 millions d’euros va financer des mesures destinées aux populations vulnérables, la réhabilitation des routes et les réformes démocratiques en Gambie. Cette aide financière permettra à la Gambie de résorber, la situation sociale endémique d’une bonne partie de la population vulnérable. Rappelons que la Gambie compte environ 2 millions d’habitants.
JPEG
La visite d’Adam Barrow s’est poursuivie au Secrétariat ACP à Bruxelles à 15h précises, où il a d’abord été reçu en tête à tête par le Secrétaire général du groupe ACP Dr. Patrick Ingatius Gomes. Après cet échange avec le Secrétaire général du groupe ACP, un accueil chaleureux lui a été réservé par le Secrétariat ACP et le corps diplomatique du groupe des Etats d’Afrique des Caraïbes et du Pacifique (groupe ACP), mobilisés pour la circonstance.
JPEG
Honneurs au nouveau Président de la République de Gambie, qui foulait pour la première fois, la Maison ACP : exécution de l’hymne du groupe ACP, mots de bienvenue prononcés par l’ambassadeur d’Ethiopie S.E.M Tsehome Toga Chanaka, et Président de la séance extraordinaire du Comité des ambassadeurs JPEG.

Dr. Patrick Ignatius Gomes présentera ensuite, le parcours de l’actuel locataire du palais présidentiel (State house) situé dans la capitale Banjul. Fait historique marquant de ce pays d’Afrique de l’Ouest, l’élection d’Adama Barrow, constitue une victoire pour la démocratie ((malgré les mois d’impasse politique auxquels a dû faire faire, le nouveau président avant de s’installer au State house). C’est en effet, la première transition politique effective après le coup d’Etat et la prise de pouvoir en 1994, de Yahyah Jammeh, Président sortant.
JPEG
Les premiers mots adressés au Secrétariat ACP, lors de l’intervention du Président de Gambie Adama Barrow, étaient la volonté et l’espoir du peuple gambien d’instaurer une démocratie et de lutter pour que celle-ci soit effective, avec l’aide des pays voisins et de la communauté internationale. Le Président a souligné les grandes lignes de son action politique qui vont émailler son mandat politique notamment, l’établissement d’un Etat de droit et de libertés, la lutte contre le terrorisme, un défi majeur qui doit concerner tous les Etats de la région, de la sous-région et de la communauté internationale. Il a lancé un appel aux partenaires et à la coopération, pour un appui au développement de son pays dans les domaines de l’agriculture, l’écotourisme, l’énergie, la santé, mais aussi l’éducation, la formation, la gouvernance, la sécurité, l’assainissement d’eau et bien d’autres secteurs. Il faut rappeler qu’au moment de l’installation d’Adama Barrow au fauteuil présidentiel, l’économie de la Gambie est totalement asphyxiée et la situation sociale délétère.

Le Président Adama Barrow a lancé aussi un appel au Secrétariat ACP, d’accompagner la « Nouvelle Gambie » tournée vers le futur, avec ses grands défis de développement et de réduction de la pauvreté, en ciblant trois secteurs principaux : l’industrie agroalimentaire, le transport et le tourisme. Le Président a mentionné par ailleurs, l’importance de prendre en considération dans la coopération avec les partenaires, les besoins inhérents à la femme gambienne, pour son autonomisation économique quelque soit le secteur. « Nous pouvons réaliser ces voeux qu’à travers une vraie coopération. La Gambie est de retour dans les Affaires, dans un environnement de démocratie et de sécurité et vous-êtes les bienvenus » a conclu le Président de Gambie.
JPEG
Avant de clore cette visite du Président de Gambie au Secrétariat ACP et comme il est de tradition, le Comité des ambassadeurs ACP par la voix de S.E.M. Daniel Evina ABE’E ambassadeur du Cameroun à Bruxelles, a adressé un vote de remerciements à l’hôte du jour et à toute sa délégation. Il a félicité le Président de Gambie, pour le leadership dont il a fait preuve depuis son élection le 1er décembre 2016 et l’impasse politique qu’a traversé la Gambie, avant son installation définitive au fauteuil présidentiel. Il l’a aussi félicité de réintégrer la Gambie à la Cour Pénale Internationale et au Commonwealth, deux institutions internationales avec lesquelles le président sortant Yahya Jammeh avait rompu.

Au terme de cette visite au Secrétariat ACP, le président Adama Barrow a salué tous les ambassadeurs et représentants diplomatiques du groupe et a signé le livre d’Or ACP. Une photo de famille a bouclé sa visite. JPEG

Cette tournée du Président de Gambie en Europe, aura marqué les esprits à plus d’un titre. Sa visite auprès des hauts dirigeants des 3 institutions de l’UE, du Secrétariat ACP, de la France et de la Belgique témoignent de la volonté d’ouverture du nouveau chef d’Etat, de normaliser ses relations avec l’extérieur et de renouer avec les partenaires de développement, afin de reconstruire son pays et de donner un espoir d’une vie meilleure à son peuple. C’est la preuve que La nouvelle Gambie est de retour. Ghislain Zobiyo