Conclusions du sommet "Barkhane- France - G5 Sahel" du 13 janvier 2020

France-G5 Sahel : Un Commandement commun pour lutter contre le terrorisme au Sahel.

Publié par Ghislain Zobiyo le

BRUXELLES, le 14 Janvier (BIPMedia) — Au terme du sommet « Barkhane - France et les 5 pays du G5 Sahel » qui a eu lieu le 13 janvier à Pau, la France et les 5 pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad) ont décidé de renforcer leur coopération militaire et politique, dans la lutte anti-terroriste au Sahel, face à la multiplication des attaques djihadistes, selon la déclaration du sommet .

Ce renforcement passe par la mise en place d’un commandement commun baptisé « la Coalition pour le Sahel ». Cette coalition va permettre de mieux coordonner les différentes actions à mener et d’impliquer aussi bien la force Barkhane, le G5 Sahel et autres partenaires. C’est l’une des avancée de ce sommet qui redéfinie le cadre politique, stratégique et opérationnel à la mission.

A cet effet, les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont décidé de renforcer leurs actions militaires dans les trois zones frontalières (Mali, Burkina Faso et Niger), où la recrudescence des attaques djihadistes du groupe Etat Islamique est la plus marquée. Ces actions seront sous le commandement conjoint de la force Barkhane et de la force conjointe du G5 Sahel.

Selon cette déclaration du sommet, le Président français Emmanuel Macron a annoncé l’envoi de de 220 soldats supplémentaires pour renforcer la force Barkhane.

Les pays du G5 Sahel ont par ailleurs « exprimé leur reconnaissance à l’égard du soutien accru apporté par les Etats-Unis, et ont formulé leur souhait de sa continuité ».

Pour apporter une réponse tangible à un certain sentiment « anti-français » dans cette région du Sahel, les présidents du G5 Sahel, dans une déclaration commune, ont exprimé le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel.

En réponse à la demande du Président français adressée à l’Union européenne, lors du sommet européen des 17 et 18 décembre 2019, de soutenir la force Barkhane et G5 Sahel , le futur groupement des forces spéciales européennes, baptisé « Takuba », va intégrer le commandement commun qui vient d’être mis en place.

Le prochain sommet entre le G5 Sahel et la France aura lieu en juin 2020 à Nouatckchott en Mauritanie. Ghislain Zobiyo