Commémoration des victimes de l’Holocauste, 27 janvier 2021

combattre l’antisémitisme est notre devoir commun (Charles Michel)

Publié par Ghislain Zobiyo le

 :

BRUXELLES, 27 janvier (BIPMedia)
« Se souvenir de l’Holocauste est un devoir moral et historique. Pas seulement pour rendre un hommage aux victimes, mais aussi pour renouveler notre allégeance à nos valeurs humaines les plus profondes », a déclaré mercredi, Charles Michel, Président du Conseil de l’Union européenne, à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’Holocauste ce 27 janvier.

M.Michel a rappelé la responsabilité particulière qui incombe aux Européens, de remplir le devoir de mémoire de l’Holocauste, car dit-il « c’est sur le sol européen que l’Holocauste a été orchestré, et que la haine des Juifs a été nourrie ».

« Combattre l’antisémitisme avec toute sa force est notre devoir commun. Le discours antisémite est un discours de haine et nous le punirons. Nous veillerons à ce que la vie des Juifs européens en Europe reste aussi naturelle et normale que la vie de tout autre Européen, quelle que soit leur origine ou leur croyance », a conclu M. Michel.

A l’occasion de cette journée, la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay a appelé à la vigilance. « Je lance un appel à la vigilance et à l’action, pour lutter contre les causes profondes de la haine et empêcher que de nouvelles atrocités ne soient commises ».

Au Parlement européen à Bruxelles, une cérémonie commémorative virtuelle en mémoire des victimes de l’Holocauste était organisée à l’hémicycle en présence des parlementaires. David Sassoli, Président du Parlement européen a invité à la vigilance et à la responsabilité.

« Evitez le négationnisme et les pertes de témoignages. Nous devons avoir une conscience pour prévenir et intervenir lorsqu’on sent se diffuser les graines du mal absolu. Il faut lutter pour un monde meilleur, un monde de libertés et de justice, en honorant la mémoire des disparus », a souligné M. Sassoli.

M. Sassoli a invité à agir ensemble afin de protéger la cohésion, pour protéger la démocratie en Europe.

L’Holocauste a été l’élimination systématique et industrielle de six millions de juifs, enfants, femmes et hommes, par l’Allemagne Nazie entre 1940 et 1945.

C’est dans la ville de Auschwitz-Birkenau ( en Pologne) que le camp d’extermination des juifs fut créé par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Le 27 janvier 1945, ce camp de la mort fut libéré par l’armée soviétique qui livrait ainsi au monde, l’un des témoignages les plus sombres du nazisme et du martyre du peuple juif.

A l’occasion de cette journée internationale, une grande commémoration internationale aura lieu devant la "porte de la mort" suivie d’un hommage au monument de Birkenau, se trouvant au bout de la voie ferrée qui menait les victimes vers leur mort.