Le Comité de concertation prend des mesures d’assouplissement

(COVID-19) Belgique : les métiers de contact non médicaux vont pouvoir rouvrir

Publié par Ghislain Zobiyo le

BRUXELLES, 6 février (BIPMedia)

Le Premier Ministre belge Alexander De Croo a annoncé vendredi, des mesures d’assouplissements à l’endroit des métiers de contact non médicaux et bien d’autres secteurs, au terme d’une réunion du Comité de concertation.

Les Coiffeurs pourront rouvrir à partir du 13 février, sous des mesures et des protocoles très strictes, a insisté M. De Croo.

Les autres métiers de contact non médicaux tels que les instituts de beauté, les tatoueurs à titres d’exemples, pourront rouvrir à partir du 1er mars. Les mesures barrières strictes, aussi bien pour le client que pour les personnes qui exercent le métier seront d’application.

Les activités en plein air et les parcs animaliers quand à eux seront rouverts à partir du 13 février, en respectant les conditions très strictes de sécurité sanitaire.
Pour les secteurs non encore ouverts depuis de longs mois, en raison de cette crise sanitaire de la COVID-19, tels que l’horéca, la culture ou l’évènementiel, le Premier ministre a promis des assouplissements, « quand cela sera possible et en fonction de la situation épidémiologique ».

M. De Croo a demandé au Commissaire Corona et aux experts, d’établir une feuille de route qui tienne compte des chiffres de l’épidémie, de la capacité des hôpitaux, de l’évolution épidémiologique, mais aussi des progrès de l’application des vaccins, pour prendre les mesures nécessaires d’assouplissement.

Un régime de sanctions sera dorénavant appliqué aux voyageurs qui manquent à leur devoir de test. « Au plus tard le 1er avril, tout sera mis en place pour rendre possible un système de sanctions pour les voyageurs qui doivent se faire tester de retour de leur voyage dans l’intérêt commun, et qui ne le font pas », a annoncé vendredi, le ministre de la santé, Frank Vandenbroucke.

La situation épidémiologique en Belgique présente une phase plateau des indicateurs de la COVID-19 qui se poursuit. Au cours de la semaine précédente (du 27 janvier au 2 février), une moyenne de 2348 nouvelles infections par jour a été rapportée samedi par l’institut Sciensano.

Les nouvelles hospitalisations continuent de diminuer avec une moyenne de 124 nouvelles hospitalisations par jour dans la dernière semaine du 30 janvier au 5 février.

40,7 décès en moyenne par jour ont été enregistrés au cours de la semaine du 27 janvier au 2 février. Actuellement, 1752 patients sont hospitalisés dont 304 en soins intensifs.

La Belgique enregistre à ce jour, un total de 721 432 cas de contaminations du Coronavirus et 21 295 décès depuis de le début de l’épidémie de la COVID-19.