(COVID-19) : circulation de faux vaccins

Le Centre de crise met en garde contre la circulation de faux vaccins en Belgique

Publié par Ghislain Zobiyo le

(COVID-19) : le Centre de crise met en garde contre la circulation de faux vaccins en Belgique

BRUXELLES, 17 février (BIPMedia)
Le Centre de crise a vivement conseillé mardi de ne pas acheter dans « la rue, dans un magasin ou en ligne » des vaccins contre le COVID-19 dont la sécurité et l’efficacité n’ont pas été approuvées.

« Les seuls vaccins sûrs et efficaces sont gratuits et sont administrés dans les centres de vaccination les hôpitaux ou les maisons de repos et de soins », a déclaré Sabine Stordeur, Project Manager à la task force vaccination.

Cette interpellation de Mme Stordeur intervient au moment où la campagne de vaccination en Belgique prend de l’ampleur, avec l’inauguration ce mardi au Palais 1 du Heysel, de l’un des plus grands centres de vaccination de Belgique.

Ce centre de vaccination au Palais 1 du Heysel, prévoit de vacciner environ 1000 personnes par jour. Seul sera administré dans un premier temps, le vaccin AstraZeneca, souligne mardi, la RTBF info. A terme, l’objectif est d’atteindre 5000 vaccinations par jour.

A ce jour, plus de 370 000 personnes ont été vaccinées, du moins ont reçu leur première dose du vaccin de Pfizer ou de Moderna, et 203 000 ont reçu leur 2ème dose, a annoncé Mme Stordeur.

La Belgique envisage de vacciner 70% de sa population, pour envisager un retour à la vie normale. Pour cela, une campagne de communication et de sensibilisation sur l’importance de la vaccination se fait au niveau national, au niveau des entités fédérées, et au niveau des collectivités locales avec un message pour l’ensemble des citoyens :« Laaten vaccineren en Flandre » et « je me vaccine du côté francophone », a souligné Mme Stordeur.

D’autres actions de communication interactives via internet ( Webinaires) sont organisées depuis des semaines pour informer les prestataires des soins de santé, les autorités locales, les organisations et le monde des affaires, afin qu’ils reçoivent des informations fiables sur la vaccination.

« Les informations sur la vaccination seront aussi disponibles en une multitude de langues, dont la langue des signes à titre d’exemple, et sont adaptées à des groupes cibles tels que les groupes vulnérables, les malvoyants, les sourds et les mal entendants », a expliqué Mme Stordeur.

Tous les indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 poursuivent leur baisse. Du 7 au 13 février une moyenne 1786 nouvelles infections par jour a été rapportée mercredi par l’Institut de santé publique Sciensano. C’est une diminution de 19% comparée à la semaine précédente. Cette diminution s’observe dans tous les groupes d’âge.

Au cours de la dernière semaine du 10 au 16 février, 118,3 nouvelles admissions en moyenne par jour, ont été rapportées par Sciensano. Ce qui représente une diminution de 7%.

La diminution est également manifeste au niveau des décès, avec une moyenne de 38,1 décès par jour enregistrés dans la semaine du 7 au 13 février.

La Belgique enregistre à ce jour, un total de 741 205 cas de contaminations du Coronavirus et 21 750 décès depuis de le début de l’épidémie de COVID-19.