COVID-19 : La Belgique passera en code orange dès vendredi 18 février

Publié par Ghislain Zobiyo le

BRUXELLES, le 12 Fév. (BIPMedia)

Le Comité de concertation (CODECO) réuni ce vendredi, a décidé de passer du code rouge actuel du baromètre Corona, au code orange dès vendredi 18 février. Cette décision intervient au terme d’un consensus des membres du CODECO composé de membres du gouvernement fédéral et des entités fédérées, et qui vise à apporter plus de mesures d’assouplissements à la population.

Le passage du baromètre Corona du code rouge( situation épidémiologique en Belgique mauvaise), au code orange signifie malgré tout que la situation reste préoccupante.

Les assouplissements annoncés par le Premier ministre Alxander De croo, touchent plusieurs secteurs. Dans l’horeca, il n’y aura plus d’heure de fermeture. Il n’y aura plus de limitation du nombre de personnes assises à une même table. Seuls travailleurs du secteur horeca devront porter le masque.

Dès la nuit de jeudi 17 février, les discothèques pourront rouvrir. Pour les évènements à l’intérieur, les salles pourront atteindre une capacité de 70%, tandis que les évènements à l’extérieur auront une capité de 80%.

« Pour les évènements à l’intérieur, s’il y a une très bonne ventilation, les salles pourront être utilisées à 100% de leur capacité », a relevé Alexander De Croo.

Dès le 18 février, le télétravail deviendra une recommandation mais plus une obligation. Autrement dit chacun pourra à nouveau librement retourner au lieu de travail.

Les entreprises qui le désirent pourront organiser des « Team building » et autres activités qui favorisent la cohésion et la santé mentale des équipes.

L’obligation du port du masque passera de l’âge de 6 à l’âge de 12 ans à partir de vendredi prochain. Cet assouplissement aura un effet positif pour l’apprentissage des élèves mais aussi sur le moral des enseignants.

La limite de 2 personnes pour faire du shopping est levée.

Malgré ces mesures d’assouplissement, le Premier ministre a rappelé que la Belgique n’était pas encore à l’abris du Covid. « Ce serait une erreur de penser que nous sommes parvenu à éradiquer ce virus », dit-il.

Il a appelé à ne pas oublier les réflexes de bases, à faire attention aux personnes plus vulnérables, à bien ventiler les espaces fermés et à faire un auto-test en cas de doute.

La situation épidémiologique en Belgique évolue positivement avec moins de virulence du virus. Son taux de reproduction dans la semaine du 31 janvier 06 février est de 0,728. Ce qui signifie aussi que le virus se propage moins rapidement.

Dans la semaine du 1er au 7 février, on note une diminution de - 44% du nombre des contaminations, avec 23 239 nouveaux cas en moyenne enregistrés par jour, selon les chiffres publiés vendredi par l’Institut de santé publique Sciensano.

On enregistre une diminution également au niveau des soins intensifs, avec 403 patients dans cette unité, sur un total 3925 patients hospitalisés selon les chiffres de Sciensano.

Du 28 décembre 2020 au 9 février 2022, 8 939 078 personnes sont entièrement vaccinées en Belgique, ce qui représente une couverture vaccinale de 77,59%.

La Belgique enregistre à ce jour 3 405 839 contaminations et 29 563 décès depuis le début de l’épidémie.